tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

over Monday coffee
the conversation shifts to
"The Walking Dead"

café du lundi matin
la conversation roule sur
"The Walking Dead"


Paul David Mena, USA
cco 2016-04-1

Commentaire.

Haïku basé sur un jeu de mots. Comique de situtation. Détail final fournissant l'effet. Haïku superficiel mais reprenant beaucoup de caractéristiques du genre. On s'en tire avec un sourire, ce qui compte aussi beaucoup.

Mots clés

café matin humour

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :


* jeu_mots - Jeux de mots.
Jeu de mots, mot à double sens sans être un pivot. C'est souvent l'occasion d'un discours à plusieurs niveaux de lecture pour les mots à double sens. Ce trait est lié à l'humour, au comique de situation.

Effet obtenu: liadyn - Liage dynamique.
La mise en relation des éléments crée un effet lors de la phase de liage en mémoire court-terme.

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 5-vecu - Personnel(Vécu, psycho, acquis...)


* détail - L'élément moteur est un détail.
La force de ces haïkus réside dans un détail, soit par son rapport avec les autres éléments ou images, soit par sa force propre. C'est lui qui joue le rôle actif et que l'on retiendra.

On peut y reconnaître l'action de l'archétype du PointActif.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-strs - Organisation, Structure superficielle


* culturel - Utilisation d'un élément culturel externe.
Le haïku s'appuie sur un élément culturel externe bien connu du lecteur. Il y a partage d'un environnement (lieu, situation...) ou élement culturel (musique, peinture...) qui va chercher des souvenirs ou sensations dans la mémoire et le vécu du lecteur. Cela permet une grande économie de place, il ne faut rien ajouter d'autre, l'effet est produit par l'apport du lecteur.

Mécanisme similaire à l'élément géographique (geo) qui suppose que le lecteur connait l'environnement géographique dont parle l'auteur.

Effet obtenu: liavec - Liage au vécu du lecteur.
Il y a, en mémoire court-terme, un liage avec des éléments faisant partie du vécu du lecteur.

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 5-strp - Structure profonde (schemas, patrons, culturel, asso, simil)


* fin - Elément final donne le sens.
Un détail situé à la fin fait découvrir le sens réel du haïku.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-strs - Organisation, Structure superficielle

Tous les haïkus de l'auteur >>>