tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

midnight . . .
scent of the incense stick
burning itself

minuit . . .
l'odeur de bâtonnet d'encens
se consumant


Nicholas David Klacsanzky , Ukraine
cco 2018-08-1

Commentaire.

Un haïku de fin de vie. L'odeur ajoute une dimension supplémentaire à la scène. L'encens signale une ouverture transcendante. Le moment, minuit, est celui du Passage entre deux jours, peut-être aussi le Passage vers quelque chose d'autre, qui n'est pas nommé, nommable. En posant quelques indices seulement, ce haïku possède une ouverture très large. Indéfini, il offre au lecteur un espace de rêverie.

Mots clés

minuit nuit odeur

Structure du haïku

Technique(s) utilisée(s) :


* yugen - Yugen, mystère.
Le Yugen est un concept d'esthétique japonaise qui peut se traduire par profond, mystérieux, sombre, trouble... En critique de la poésie japonaise, il exprime une subtile profondeur des choses qui sont vaguement évoquée dans le poème.

http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_aesthetics

Effet obtenu: liainc - Liage à l'Inconscient.
Certains éléments du haïku se relient à des éléments présents dans notre Inconscient. Ces liaisons créent lors de la phase de liage en mémoire court-terme. Les éléments présents dans l'Inconscient peuvent provenir de notre vécu mais plus probablement d'un fonds commun (Inconscient collectif) de modèles, de schémas qui sont nos briques de base pour intépréter le Monde. Ce sont les archétypes (au sens de Jung) et les dialectiques (oppositions polaires).

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 5-strp - Structure profonde (schemas, patrons, culturel, asso, simil)


* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Les archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

ex: la Nuit, le Feu, la Mort, la Chute (déchéance), la Frontière...

La Nuit : sombre, noir, froid, menaçante (manque de visibilité des dangers potentiels), dangereuse (héritage des temps anciens), perte de la Lumière, liée à l'Inconscient par les rêves et cauchemars, monde silencieux, mystérieux, inconnu, peuplé d'êtres fantasmés.

Effet obtenu: liainc - Liage à l'Inconscient.
Certains éléments du haïku se relient à des éléments présents dans notre Inconscient. Ces liaisons créent lors de la phase de liage en mémoire court-terme. Les éléments présents dans l'Inconscient peuvent provenir de notre vécu mais plus probablement d'un fonds commun (Inconscient collectif) de modèles, de schémas qui sont nos briques de base pour intépréter le Monde. Ce sont les archétypes (au sens de Jung) et les dialectiques (oppositions polaires).

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 6-inf - Infrastructure active (archétypes,dialectiques)


* feuilleté - Discours à plusieurs niveaux de lecture.
Haïkus à deux (ou plus) niveaux de lecture. Un premier niveau objectif parlant d'une situation, un autre sous-jacent qui dit autre chose. Les Chinois sont friands de ce type de discours à plusieurs niveaux.

Ces divers niveaux peuvent être conscients ou inconscients.

On retrouve un peu cette technique appliquée consciemment dans le haïku météo. L'élément météo peut se comprendre comme une allusion au temps et comme l'élément créant l'ambiance du haïku.

Les deux niveaux de discours sont conscients et disjoints et bien visibles dans le haïku tanka, dont ils forment les deux parties. Ils se recouvrent cependant dans le haïku feuilleté.

Surface : x-----------------x
======
Profondeur : x----------------x
(x----------------x )

- Deux discours parallèles avec partage de sèmes.
- Césure/Rupture horizontale (=)
- L'auteur dit quelque chose au niveau superficiel et autre chose au niveau profond. Ces deux discours sont liés par un partage de sèmes.
éventuellement plusieurs discours profonds différents
- Discours profond : parallèle - élément de structure: concordance
- Discours profond : indépendant - élément de structure: discordance
- élément de structure : feuilleté
- l'élément de structure "feuilleté" est toujours une construction explicite de l'auteur(e).
- le feuilleté entraine souvent la concordance entre discours de surface et profond. Le discours profond est alors un autre aspect du discours de surface.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-trait - Style, traitement

Archétypes et dialectiques

* A_Passage - Le Passage, la Transition.
Tout ce qui est le passage d'une étape, d'une borne, d'un état à l'autre. Le franchissement d'un col, le passage d'une barrière séparant deux zones. Les ponts, solstices, nouvel-an...

* A_Nuit - La Nuit.
La nuit primale, avec son obscurité, ses "dangers", ses mystères et nos peurs millénaires.

Tous les haïkus de l'auteur >>>