tempslibres - free times haiku database

Analyse de la structure d'un haïku

sound of a moth
trapped in a paper lantern
summer rain

bruit d'une phalène
piégée dans une lanterne en papier
pluie estivale


Margaret Chula, USA
cco 2019-08-1

Commentaire.

Le papillon, spécialement de nuit, attiré par la lampe est un motif fréquent. Ici, on sait la mort certaine de l'insecte. Ce sont les archetypes de la Fragilité, de la Nuit, de la Lumière, de la Mort et du piège qui sont en action. On pourrait aussi y voir celui de la Chute avec la pluie en plein été. Haïku d'atmopshère aussi où l'on est juste avant.

Mots clés

son papillon lumière lampe pluie été papier phalène

Structure du haïku

Schéma(s) et Motif(s) présent(s) :

Schéma : sss016 Insecte et Lumière.
  Motif : mmm010 - Papillon + lampe.
Un papillon est attiré par la lumière d'une lampe ou d'une flamme.

Schéma : sss028 Le Piège.
  Motif : mmm023 - La Mort dans la Lumière.

Technique(s) utilisée(s) :


* archetype - Archétypes actifs.
Présence active d'archétypes qui ont déterminé des rapports entre images. Les archétypes sont des structures qui ont aggrégé de sèmes (significations) et constituent des modèles hérités de l'Inconscient collectif. Ce sont les modèles qui nous servent à organiser notre perception du Monde.

ex: la Nuit, le Feu, la Mort, la Chute (déchéance), la Frontière...

La Nuit : sombre, noir, froid, menaçante (manque de visibilité des dangers potentiels), dangereuse (héritage des temps anciens), perte de la Lumière, liée à l'Inconscient par les rêves et cauchemars, monde silencieux, mystérieux, inconnu, peuplé d'êtres fantasmés.

Effet obtenu: liainc - Liage à l'Inconscient.
Certains éléments du haïku se relient à des éléments présents dans notre Inconscient. Ces liaisons créent lors de la phase de liage en mémoire court-terme. Les éléments présents dans l'Inconscient peuvent provenir de notre vécu mais plus probablement d'un fonds commun (Inconscient collectif) de modèles, de schémas qui sont nos briques de base pour intépréter le Monde. Ce sont les archétypes (au sens de Jung) et les dialectiques (oppositions polaires).

Au niveau: 2-prof - Niveau profond
Structures profondes, non explicites, objets actifs de l'inconscient.

Niveau de description: 6-inf - Infrastructure active (archétypes,dialectiques)


* avant - Juste avant.
On est juste avant que quelque chose se passe. Le haïku note le moment avant le basculement de la situation d'un état à un autre. Comme par exemple, juste avant la pluie ou un orage.

Effet obtenu: reinter - Réinterprétation en fin.
Oblige à une réinterprétation une fois arrivé à la fin de la lecture afin de pouvoir en dégager un sens non perçu au début de la lecture. L'augmentation du temps passé en mémoire court-terme avant la phase de liage contribue à la force de ce haïku.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-suj - Sujet, contenu


* S21 - Césure entre L2 et L3.
Césure en L2-L3.

Effet obtenu: liadyn - Liage dynamique.
La mise en relation des éléments crée un effet lors de la phase de liage en mémoire court-terme.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 2-strs - Organisation, Structure superficielle


* atmosphere - Atmosphère.
Quelque chose se dégage de l'ensemble des éléments composant le haïku : un climat, une atmosphère. L'auteur ne l'explicite pas. C'est le lecteur qui la reconstruit à partir de son vécu.

C'est spécialement ce qui se produit dans le haïku en trois segments aussi appelé "liste de commission", "grocery list". Mais cet effet peut aussi être obtenu autrement.

La mention des sensations liées à la meteo, au goût permet d'ajouter une dimension multisensorielle à l'atmosphère créée.

L'atmosphère est surtout caractérisée par un temps lent ou immobile.

Effet obtenu: liasen - Liage avec des impressions sensorielles.
En mémoire court-terme, des éléments du haïku sont mis en relation avec des perceptions sensorielles évoquées par eux.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-suj - Sujet, contenu


* multisens - Perceptions de plusieurs sens - Synesthésie.
Haïkus mettant en oeuvre des effets sur plusieurs sens (ouïe, toucher, goût, vision, odorat). Ils jouent sur le phénomème de résonance entre les sensations (Synesthésie). Cela produit en général des haïkus forts parce que physiques.

Effet obtenu: liasen - Liage avec des impressions sensorielles.
En mémoire court-terme, des éléments du haïku sont mis en relation avec des perceptions sensorielles évoquées par eux.

Au niveau: 1-surf - Niveau de surface
Discours, organisation, contenu, sujet, style.

Niveau de description: 3-suj - Sujet, contenu

Archétypes et dialectiques

* A_Mort - La Mort.
Contexte de mort (deuil, décès, cimetière...) ou pulsion de mort (guerre, violence...).

* A_Lumiere - La Lumière.
La Lumière.
A mettre en relation avec la Lumière dans la Nuit.

* A_Nuit - La Nuit.
La nuit primale, avec son obscurité, ses "dangers", ses mystères et nos peurs millénaires.

* A_Fragilité - La Fragilité qui survit
Quelque chose de fragile dans un univers "hostile". Qui emporte en lui quelque chose.

David, le petit être.

* A_Chute - La Chute,déchéance,perte de statut,tomber,vieillir,mourir.
Tout ce qui est considéré comme une diminution de l'état, une perte de niveau, généralement suite au cours du Temps. Le déclin des êtres ou des choses.

Instanciations
- La maison abandonnée, la vieillesse, la maladie.
- L'approche de la mort, de la fin.
- La dégradation des lieux, des objets.
- Le déclin.
- Parfois toute situation sabi portant la trace des années sur un objet.

Type : Etat

Structure : Sujet + Verbe + Etat

Sujet := Toute chose
Verbe := être / devenir
Etat := abandonné / inutile / dégradé /diminué

* A_Piège - Le Piège.
Un piège qui attend sa proie.

* A_Rencontre - La rencontre fortuite.
La rencontre fortuite entre deux êtres avec un moment où quelque chose se passe entre eux. Il peut s'agir d'êtres humains, d'animaux ou d'une chose ayant une 'présence'. La rencontre est souvent symétrique; les parties se sont considérées.
Signatures dénotant l'archétype :
- l'imprévu, le caractère éphémère et sans suite, la grande briéveté, la force de la relation, le silence et l'impossibilité de communiquer.
- parfois le lieu neutre (l'auteur(e) est hors de son milieu.

Instances (exemples):

Chansons :
- Barbara d'Yves Montand faisant référence à une femme croisée rue de Siam à Brest, avant la guerre de 1940.
- Les Passantes ( poème écrit en 1911 - publié en 1918 dans le premier recueil d'Antoine Pol, Émotions poétiques) chanté par Georges Brassens.
- L'aigle noir chanté par Barbara.

Cinéma :
- Sur la route de Madison: une rencontre de quelques jours entre un photographe de paysages et une fermière dans l'Iowa profond. Parenthèse dans leurs vies.

Liaisons:
L'élément de structure "union" (empathie de l'auteur avec un être, généralement un animal), parfois le "soudain" par le caractère inattendu de la rencontre.

Pas de liaisons avec les archétypes A_Découvrir (car la rencontre est fortuite et sans suite), A_Séparation (car il n'y a pas eu de passé commun), les dialectiques D_MoiMonde (car c'est une relation d'individu à individu), D_Nature (on ne considère pas l'opposition entre Construit et Sauvage).

Tous les haïkus de l'auteur >>>